VETERINAIRE de GARDE - Ouvrir le Menu
VETERINAIRE de GARDE | 3115 Urgence VETERINAIRE

Est-ce une urgence?

URGENCES VETERINAIRES |  Les Urgences Vitales
Les Urgences Vitales

URGENCES VETERINAIRES | Est-ce une Urgence ?
Est-ce une Urgence ?

URGENCES VETERINAIRES | Les intoxications
Les intoxications

URGENCES VETERINAIRES | Risques saisonniers
Les Risques saisonniers

URGENCES VETERINAIRES | Tout Savoir sur...
Tout Savoir sur...

VETERINAIRE de GARDE | Partager sur Facebook

Intoxication aux oignons

Nature du risque, dose toxique

Les espèces concernées sont le chien et le chat, même si les rongeurs et lapins peuvent y être exposés involontairement. Chez les carnivores domestiques, on retrouve des intoxication à l'oignon chez les animaux qui mangent des rations ménagères (préparées par les propriétaires) ou par consommation accidentelle.

Cru ou cuit, tous les oignons sont toxiques, tout comme les autres légumes de la même famille : poireaux, échalottes ou ail.

La dose toxique est rarement atteinte :

- Chez le chien, 15g/kg (soit 1.5 oignons pour un chien de 10kg)

- Chez le chat, 5g/kg (soit 1/4 d'oignon pour un chat de 5kg)

Les symptômes à surveiller

L'intoxication aux oignons est grave car elle provoque la destruction des globules rouges massive. Cette altération s'appelle une anémie hémolytique.

L'apparition des premiers signes peut être longue, jusqu'à deux jours après ingestion. Cette lenteur de déclenchement des symptômes peut rendre compliqué le rapprochement avec les oignons. Les signes digestifs sont souvent décrits : vomissements et diarrhée.

Avec la destruction des globules rouges de nombreux autres symptômes peuvent compliquer la situation : abattement, fatigue, prostration, arythmies cardiaques, troubles respiratoires, pâleur des muqueuses.

Avec l'élimination des globules rouges détruits, les urines peuvent se colorer en brun, parfois foncé. Il s'agit souvent du premier signe observé

Les premiers gestes

Comme nous l'avons vu précédemment, le délai d'apparition des symptômes long ne permet au vétérinaire de garde de faire vomir l'animal.

En cas de signes digestifs, vous pouvez agir. Si des vomissements se présentent, mettez votre animal à la diète : supprimer boisson et nourriture jusqu'à la consultation du vétérinaire d'urgence.

Si vous constatez une pâleur des muqueuses assciée aux signes digestifs, contacter rapidement le service vétérinaire de garde.

Retour à la liste des intoxications