VETERINAIRE de GARDE - Ouvrir le Menu

5 impératifs à savoir avant d'offrir un animal pour Noël

Dr. Sylvain RANSON - December 21st 2019
(5 votes)

Introduction

Offrir un chiot ou un chaton pour Noël, ou un anniversaire, est la certitude de faire un ou une heureuse ! Mais, attention, ce cadeau doit être un geste responsable, mûri et réfléchi. Vous ne pouvez pas penser cet achat comme vous achèteriez un nouveau téléphone portable. Offrir un être vivant implique se d'être renseigné sur ses besoins, vos obligations et les implications financières que représente son arrivée dans votre foyer. Retrouvez dans ce dossier tous les premiers conseils incontournables.

Plan du dossier 3115

  1. Les précautions indispensables avant d'offrir un animal
  2. S'assurer que l'animal est désiré
  3. Adopter un animal représente un engagement financier
  4. Offrir un animal en bonne santé
  5. S'assurer que l'envrionnement est adapté à cet animal
  6. Où puis-je acheter mon chiot ou chaton?
  7. Acheter son chiot ou chaton chez un éleveur
  8. Acheter son chiot ou chaton chez un éleveur
  9. Puis-je adopter mon chiot ou chaton à la SPA?
  10. Puis-je acheter mon chiot ou chaton à un particulier?
  11. Comment choisir mon chiot?
  12. A partir de quel âge un chiot peut-il être adopté?
  13. Choisir un chiot dans une portée
  14. Que faut-il prévoir après avoir offert un animal?
  15. La première consultation vétérinaire
  16. Faire assurer son chiot ou son chaton

Les précautions indispensables avant d'offrir un animal

S'assurer que l'animal est désiré

Lorsque vous décidez d'offrir un animal à un proche, il est primordial de savoir si ce nouveau venu est désiré au sein du foyer. Pour cela, vous devez obtenir l'accord du futur responsable légal de l'animal. Attention, par définition, cette personne ne peut pas être mineure. Si le destinataire du cadeau est un enfant ou un adolescent, ce sont les parents qui doivent valider avec vous votre intention.

Offrir Un animal qui n'est pas désiré, ou pas attendu, est parfois le début d'une triste histoire pour l'ensemble de votre foyer, avec comme premier concerné le pauvre chiot ou chaton. Ne négligez jamais cette étape, quitte à gâcher un peu la surprise.

Adopter un animal représente un engagement financier

Adopter un chiot ou un chaton, c'est se lancer dans une longue aventure à ses côtés, avec des hauts... mais aussi des bas et des coups durs. Chacun des problèmes que vous rencontrez avec un animal est malheureusement une occasion de passer chez le vétérinaire, voire le vétérinaire de garde. Accidents, problèmes de santé, mais aussi alimentation, vaccination et autres traitements préventifs ont un coût certain. Le futur propriétaire doit s'engager à assumer financièrement ce nouveau compagnon de vie.

Offrir un animal en bonne santé

Pour ne pas commencer sur de mauvaises bases, vous devez offrir un animal en bonne santé. Et pour cela, vous devez avoir une confiance absolue dans votre vendeur. N'hésitez pas à aller visiter la portée avant l'achat, à plusieurs reprises, voire à l'improviste. Il n'y a qu'à ce prix que vous pourrez être sûr des bonnes conditions d'élevage.

Renseignez-vous sur les forums et réseaux sociaux. Si certains acheteurs ont eu de mauvaises expériences, ils n'hésitent pas à les partager.

S'assurer que l'envrionnement est adapté à cet animal

Enfin, offrez un animal à la mesure de son futur environnement et de son futur propriétaire. Certaines races sont hyperactives et ne correspondent pas à des personnes âgées ou des enfants. D'autres races ont besoin de beaucoup d'exercice, et un appartement au 7ème étage ne sera pas un environnement adapté.

Avant d'offrir un chiot ou un chaton, prenez le temps de la réflexion. Parlez-en au futur responsable légal de l'animal, évoquez avant l'achat l'engagement financier que représente un animal, et proposez-lui des races.

Où puis-je acheter mon chiot ou chaton?

L'endroit où vous allez acheter le chiot où le chaton est primordial. Pusieurs choix s'offrent à vous.

Acheter son chiot ou chaton chez un éleveur

La meilleure garantie d'acheter un chiot ou un chaton en bonne santé est de vous adresser à un élevage ayant pignon sur rue. Les éleveurs se limitent à une ou deux races, dont ils connaissent le comportement et maîtrisent l'éducation.

Vous avez aussi la possibilité de contacter des précédents acheteurs pour avoir des informations sur les portées précédentes et le déroulement de la vente. Cette traçabilité est un atout vous garantissant un chiot ou chaton de qualité.

Acheter son chiot ou chaton en animalerie

Les animaleries sont des revendeurs. La qualité des animaux dépend directement de leur filière d'approvisionnement et donc de leur sélection d'éleveurs. N'hésitez pas à interroger le responsable du rayon. Le gros avantage de l'animalerie est le choix des races. N'oubliez pas que le modèle économique de ce commerce est de vous vendre le chiot ou le chaton accompagné de tout le nécessaire. Laissez ce choix et cette liberté au futur propriétaire.

Puis-je adopter mon chiot ou chaton à la SPA?

La SPA est connue pour récupérer, héberger et placer des chiens et chats adultes. Pourtant il n'est pas rare que des portées y soient déposées. Allez leur rendre visite est un passage incontournable. De plus les animaux sont sous la supervision d'une équipe vétérinaire, ce qui peut vous rassurer sur l'état de santé. L'un des avantages est le prix d'adoption qui sera largement inférieur à celui d'un éleveur ou d'une animalerie. L'inconvénient est le manque de choix dans les races, mais est-ce le plus important...?

Puis-je acheter mon chiot ou chaton à un particulier?

Si vous répondez à la petite annonce d'un particulier qui aurait fait une portée, vous avancez en terre inconnue. Si cette personne est propriétaire de la mère, il est considéré comme éleveur aux yeux de la loi, et doit donc remplir certaines obligations légales. Mais s'il ne vend qu'une seule portée par an, il peut être exempté de ces formalités.

Les vendeurs particuliers proposent souvent des tarifs plus intéressants que les éleveurs professionnels. Méfiez-vous néanmoins, et ne vous laissez pas aveugler par un prix trop attractif. Le vendeur particulier est soumis aux obligations suivantes:

  1. Interdiction de vendre un animal de moins de 8 semaines
  2. Obligation de vendre un animal identifié
  3. Obligation de fournir un certificat de bonne santé, établi par un vétérinaire
  4. Produire un document de vente avec les mentions obligatoires.
Pour être sûr d'offrir un animal en bonne santé, élevé dans un contexte professionnel, nous vous conseillons de passer par un éleveur. Néanmoins, trop d'animaux attendent un maître derrière les barreaux de la SPA! Si vous souhaitez faire un heureux de plus, adoptez à la SPA.

Comment choisir mon chiot?

A partir de quel âge un chiot peut-il être adopté?

La loi impose que tout chiot ou chaton soit vendu une fois l'âge de 8 semaines révolu. Cette âge charnnière correspond à la fin théorique du sevrage, et au détachement progressif du petit de sa mère. Néanmoins, certaines races à croissance longue, comme les races géantes, ont besoin de passer plus de temps auprès de leur mère. Pour ces cas particulier, 12 semaines (soit 3 mois) paraît une âge raisonnable.

un sevrage anticipé, ou une séparation précoce de la fraterie, sont des motifs de désordres comportementaux sur les adultes. Ne cédez pas à l'impatience.

Choisir un chiot dans une portée

Le choix du chiot ou du chaton est une étape cruciale pour trouver l'animal qui conviendra. Malheureusement il n'y a pas de recette miracle. Plus vous passerez de temps à observer le petit dans son environnement, plus vous saurez s'il conveint. Voici les points à surveiller :

  1. Eviter le chiot qui court dans tous les sens
  2. Eviter le chiot qui reste caché, prostré
  3. A partir de 2 mois, chiot et chaton doivent inhiber la morsure
  4. Eviter le chiot ou chaton bagarreur

Votre objectif est de trouver le chiot ou chaton le plus équilibré possible. Evitez donc les comportements extrêmes. S'il vous mord, il ne doit pas serrer la mâchoire (inhibition de la morsure).

Offrez un animal de plus de 8 semaines, 12 semaines pour les races géantes. Observez la portée, les comportements à plusieurs reprises avant de choisir le petit idéal.

Que faut-il prévoir après avoir offert un animal?

La première consultation vétérinaire

Lors de votre achat, un certificat de bonne santé vous est fourni, datant de moins de 2 mois, et établi par le vétérinaire sanitaire de l'éleveur. Vous avez donc une garantie lors de l'adoption. Théoriquement le chiot ou le chaton aura reçu sa première injection vaccinale, un rappel étant prévu un mois plus tard.Conseils sur l'alimentation, sur l'éducation, sur les parasites... le vétérinaire est LE professionnel de la santé animale. La primo-consultation est une moment important de la vie de l'animal.

La consultation chez le vétérinaire est aussi l'occasion de détecter les éventuelles malformations congénitales ou vices rédibitoires. Enfin, votre vétérinaire vous expliquera le procédure en cas d'urgence avec votre animal. Il est toujours préférable d'anticiper, plutôt que devoir improviser dans le stress de la situation.

Choisissez-vous un vétérinaire traitant, et présentez-lui votre nouveau compagnon. Avoir les conseils d'un expert indépendant de votre vendeur est un plus. Cette consultation sera l'occasion d'aborder les différentes facettes de la santé de votre animal.

Faire assurer son chiot ou chaton

Les chiots et chatons peuvent être assurés dès leur plus jeune âge, soit 8 semaines. Il est même fortement recommandé de souscrire le premier contrat très tôt, pour bénéficier des meilleures conditions de couverture et de tarif. En effet, par principe l'assurance assure un risque et en exclut certains. Sur un tout jeune animal, il n'a pas d'exclusion. En revanche, si vous décidez d'assurer votre animal plus tard, tous les problèmes qu'il aura rencontré pourront faire partie des exclusions et non couverts.

Faut-il assurer son animal? Oui, c'est la garantie de pouvoir gérer les coups durs qu'il rencontrera avec sérénité. Sa vie sera semée d'embuches, plus ou moins graves. Nous consultons trop souvent des cas dramatiques dans lesquels l'aspect financier est un frein à la guérison ou la survie d'un animal. Sa santé n'a pas de prix, mais elle a un coût.

Les formules des assurances sont particulièrement adaptées aux jeunes chiots et chatons. Les mensualités dépassent rarement les 10€/mois. Bien sûr certains contrats complets sont plus onéreux... mais une formule "coups durs" vous épargnera bien des tracas en cas d'urgence vétérinaire.

Nous vous conseillons d'opter rapidement pour une assurance animale. Vous y trouverez sérénité et soutien dans la gestion financière de la santé de votre nouveau compagnon. Les mensualités des premières formules sont très abordables et offrent une bonne couverture.
Merci pour votre évaluation !
Evaluez cet article à votre tour

Ne ratez pas les autres dossiers du 3115...!

  1. Leishmaniose du chien : Préparez-vous pour le sud !
  2. L'abcès du chat : causes, symptômes et traitement
  3. Les masques solaires pour chien, le témoignage de Sandrine !
  4. Le TOP 5 des races consultées en urgence en 2019!
  5. Aidons les animaux avec Youcare!
  6. 118400 et 118900, les numéros surtaxés
  7. Période de chasse : Comment protéger son chien et son chat ?
  8. Promener son chien : AVEC ou SANS laisse ?
  9. LES TIQUES chez le CHIEN et le CHAT : les premiers gestes
  10. Fin de vie : faire euthanasier son chien ou son chat
  11. Les dangers du chocolat pour le chien - Urgences Vétérinaires
  12. 14 conseils vétérinaires pour emmener son chien aux sports d’hiver
  13. ASSURANCE ANIMALE : Faut-il assurer son animal de compagnie ?
  14. VETERINAIRE de GARDE : Comment trouver son numéro? Quand faut-il appeler?
  15. ASSURANCE ANIMALE : Quelle est la meilleure assurance santé en 2019?
  16. URGENCES VETERINAIRES : Le TOP 5 des races consultées en urgence