VETERINAIRE de GARDE - Ouvrir le Menu
VETERINAIRE de GARDE | 3115 Urgence VETERINAIRE

La Torsion De L'estomac Chez Le Chien

URGENCES VETERINAIRES |  Les Urgences Vitales
Les Urgences Vitales

URGENCES VETERINAIRES | Est-ce une Urgence ?
Est-ce une Urgence ?

URGENCES VETERINAIRES | Les intoxications
Les intoxications

URGENCES VETERINAIRES | Risques saisonniers
Les Risques saisonniers

URGENCES VETERINAIRES | Tout Savoir sur...
Tout Savoir sur...

VETERINAIRE de GARDE | Partager sur Facebook

La torsion de l'estomac : Plan de l'article

  1. Comment apparaît une torsion de l'estomac ?
  2. Quelles sont les races touchées ?
  3. les facteurs favorisant d'une torsion
  4. Quelles sont les modifications anatomiques ?
  5. Comment se manifeste une torsion de l'estomac ?
  6. les symptômes digestifs
  7. les symptômes extra-digestifs
  8. Vos premiers gestes en cas de torsion de l'estomac
  9. Placer votre chien à la diète
  10. Dégagez les voies respiratoires
  11. Contacter les urgences vétérinaires
  12. La prise en charge aux urgences vétérinaires
  13. L'imagerie médicale est indispensable
  14. Lever la compression thoracique
  15. La chirurgie est parfois indispensable

Comment apparaît une torsion de l'estomac?

Quelles sont les races les plus touchées?

En premier lieu, le syndrome de dilatation/torsion de l'estomac se rencontre chez les chiens de grandes races. D'expérience, les chiens de moins de 20kg ne sont qu'exceptionnellement concernés, et les symptômes se limitent souvent à une simple dilatation gastrique, tout autant délicate. Le poids de votre chien constitue donc un facteur décisif. Statistiquement, les chiens consultés pour torsion de l'estomac pèsent tous plus de 20kg.

Plus que la race, c'est vraiment la morphologie de votre chien qui est un facteur favorisant. Une cage thoracique profonde et un abdomen levretté sont deux critères que l'on retrouve dans les cas de torsion de l'estomac.

Ainsi, parmi les races qui correspondent à ce profil, on retrouve :

  1. Les dogues Allemands
  2. Les grands lévriers
  3. Les bergers Allemands, et bergers Belges
  4. Les dogues de grande taille : cane corso, dogue de Bordeaux,...
  5. Les chiens de chasse de grande taille : ardéchois, braques, setters...

Les facteurs favorisants

Souvent l'exercice après le repas est incriminé dans l'apparition de cette patholgie, mais les dernières études présentent l'activité post-prandiale comme un facteur favorisant parmi d'autres.

Un repas plus important qu'à la normale, une prise de boisson trop importante, la consommation d'herbe après le repas,... sont autant de facteurs favorisants. L'apparition du syndrome de dilatation/torsion de l'estomac est une combinaison de tous ces facteurs. Il est donc difficile de l'anticiper ou même de l'éviter.

Quelles sont les modifications anatomiques en cause?

A la faveur de la fermentation du contenu gastrique, l'accumulation de gaz provoque une importante dilalation de l'estomac. La rate étant accollée et solidaire de cet organe se retrouve en postion haute, alors qu'elle se trouve normalement en position ventrale. Le déséquilibre ainsi créé provoque une bascule de l'estomac autour de son axe horizontal longitudinal. Au cours de la torsion, plusieurs organes sont emportés : l'oesophage et de gros vaisseaux comme la veine cave postérieure.

Ces "tuyaux" subissent, eux aussi une torsion. Le flux sanguin de la veine cave est alors fortement réduit, voire interrompu, provoquant un état de choc hypovolémique au niveau du coeur.

La torsion de l'oesophage interdit tout passage de nourriture, de liquide ou même d'air. Le chien ne peut alors pas éructer l'air gastrique, qui s'accumule et ne peut que s'évacuer vers l'intestin, qui se dilate à son tour.

Les fortes modifications anatomiques et fonctionnelles provoquent un état de choc aigu, qui doit être pris en charge en urgence.

Comment se manifeste une torsion de l'estomac?

Les symptômes digestifs

Les symtptômes les plus fréquents sont un chien qui présente un abdomen gonflé, distendu et qui résonne comme un ballon de baudruche (signe de la présence de gaz en grande quantité).

L'animal présente aussi très souvent des efforts vomitifs, vains ou conduisant à des remontées de mousse blanchâtre épaisse. Ces "faux" vomissements sont souvent accompagnés d'une salivation importante.

Les symptômes extra-digestifs

Concernant l'état général du chien, il est très variable en fonction de l'avancement du syndrome. Il peut être quasi-inchangé en début d'évolution ou catastrophique après plusieurs heures d'évolution.

La dilatation de l'estomac a plusieurs conséquences sur les organes et vaisseaux à proximité. En appuyant fortement sur le diaphragme, votre chien peut présenter une détresse respiratoire par compression pulmonaire. Une senseation d'oppression respiratoire et de suffocation est alors possible. Elle se traduit par une respiration accélérée et gueule ouverte.

Vos premiers gestes en cas de torsion de l'estomac

Placez votre chien à la diète

Comme très souvent face à un problème digestif chez le chien, le premier geste est de supprimer l'accès à la nourriture et à la boisson, qui ne ferait qu'aggraver la situation. Placer votre chien à la diète complète jusqu'à avis médical.

Dégagez les voies respiratoires

Le ballonnement gastrique est responsable d'une compression du diaphragme et provoque une gêne respiratoire. Vous devez proposer à votre chien du calme, de la fraîcheur et de l'air. En cas de salivation ou de présence de mousse blancâtre, dégagez au maximum la gueule de toute substance gênant la ventilation.

Contactez les urgences vétérinaires.

Enfin, vous devez contacter les urgences vétérinaires au plus vite pour faire évaluer votre animal. Toute minute compte dans le taux de guérison, n'attendez pas !

La prise en charge aux urgences vétérinaires

L'imagerie médicale est indispensable

Le priorité absolue lors de votre arrivée aux urgences est de signaler le symptômes pour pouvoir passer en priorité dans la salle d'attente. En effet, chaque minute compte pour optimiser les chances de rémission.

La première démarche du vétérinaire sera de confirmer la dilatation et l'éventuelle torsion de l'estomac. L'imagerie médicale, et plus précisément la radiographie, est indispensable. Les images de dilatation sont caractéristiques, et mettent en évidence la présence importante d'air dans l'estomac. Concernant la torsion, là aussi, les clichés parlent d'eux-mêmes. Une image caractéristique dite "en bonnet" signe une torsion de l'estomac.

Une échographie pourra compléter les explorations pour évaluer les gros vaisseaux associés, comme la veine cave postérieure, ainsi que la rate, qui peut se tordre, elle aussi.

Lever la compression thoracique

Lors de la dilatation, l'estomac rempli d'air vient appuyer sur le foie et le diaphragme. La compression du diaphragme empêche la respiration normale de votre chien, conduisant à un stress respiratoire. Il est donc important de rapidement décomprimer la zone diaphragmatique pour permettre à cotre animal de recouvrer une aisance inspiratoire. Cette détresse contribue à l'état de choc général de l'animal. Pour purger l'estomac de son air, l'utilisation d'une grosse aiguille est indispensable. En arrière des côtes gauches, le vétérinaire tond une zone carrée, la désinfecte et y plante le trocard. Rapidement, la respiration devient plus sereine.

Lorsque la situation commence à s'améliorer, le vétérinaire peut procéder au sondage de l'estomac, à l'aide d'un tuyau de gros diamètre. En passant par la gueule et l'oesophage, la vidange est rapide. Malheureusement, cette manipulation n'est pas aussi simple lorsqu'il y a torsion. La chirurgie est alors obligatoire.

La chirurgie est parfois incontournable

Afin de repositionner l'estomac dans sa position initiale et de le fixer pour éviter les récidives, le vétérinaire doit opérer votre chien. Cette chirurgie est routinière mais réalisée dans un contexte de choc et d'extrême urgence. Son pronostic est donc réservé. Le taux de survie estimé est de 70%.

L'opération consiste à ouvrir la cavité abdominale, à retourner l'estomac lui faisant faire la rotation inverse, puis à le fixer à la paroi abdominale pour interdire tout mouvement.

Des complications chirurgicales peuvent intervenir lors de l'intervention : retrait de la rate, amputation d'une partie de l'estomac nécrosée, perforation de l'estomac...

  1. Retour aux Urgences Vitales