VETERINAIRE de GARDE - Ouvrir le Menu

Période de chasse : Comment protéger son chien et son chat ?

Dr. Sylvain RANSON - September 16th 2019
(5 votes)
VETERINAIRE de GARDE | Partager sur Facebook

Introduction

Le mois de septembre marque l’ouverture de la chasse en France, une période à risque pour vos promenades champêtres ! Tous les ans, entre septembre et avril, les services d’urgences vétérinaires des zones rurales et péri-urbaines sont confrontés à des accidents de chasse sur des chiens et chats. Plus inquiétant, depuis quelques années, des blessures par armes à feu sont consultées dans les zones urbaines, en plein coeur de nos villes. Découvrez nos conseils pour éviter l’accident et protéger votre chien et votre chat.

Plan du dossier 3115

  1. Quelle est la période dangereuse pour promener mon chien ?
  2. Quels sont les dates d’ouverture de la chasse ?
  3. Quels sont les jours SANS CHASSE dans ma commune ?
  4. A quelle distance des habitations peut-on chasser ?
  5. Quels sont les risques pour mon chien pendant la période de chasse ?
  6. Les Blessures par plombs
  7. Les Blessures par balle
  8. Blessure par un collet ou piège
  9. Nos conseils pour éviter l’accident de chasse
  10. Renseignez-vous sur la réglementation en vigueur sur votre commune
  11. Equipez-vous, VOUS et VOTRE CHIEN
  12. Au printemps, promenez votre chien en laisse

Quelle est la période dangereuse pour promener mon chien ?

Quels sont les dates d’ouverture de la chasse ?

Les dates d’ouverture et de fermeture de la chasse sont définies, tous les ans par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, par arrêtés ministériels, et disponibles sur leur site internet : site de l'ONCFS.

Chaque région fixe les dates pour chacun des gibiers, et chacun des types de chasse. Certains modes de chasse, comme la battue ou la chasse-à-cour, sont encadrés par des textes complémentaires. Traditionnellement, la chasse débutera fin août/début septembre jusqu’à fin février.

Quels sont les jours SANS CHASSE dans ma commune ?

A la suite de nombreux accidents dramatiques, les mairies ont pris l’initiative d’interdire certains jours de chasse sur la période. Ces jours « blancs » permettent aux enfants, promeneurs, trailers, VTTistes, mais aussi à vous et votre chien, de profiter de la campagne et de la montagne en toute sérénité.

Chacun doit pouvoir jouir des sentiers et des chemins forestiers, sans risquer la blessure ou la mort à chaque coin de bosquet. La nature appartient à tous et ne peut faire l’objet d’une privatisation pendant 6 mois de l’année. La présence d’hommes armés n’est pas propice à la promenade avec son chien.

Certaines associations portent régulièrement des pétitions pour interdire purement et simplement la chasse. Nous vous invitons donc à consulter les arrêtés ministériels dès le mois de septembre. Attention, ces jours de suspensions ne concernent pas tous les modes de chasse.

A quelle distance des habitations peut-on chasser ?

La chasse, de part sa dangerosité, est strictement encadrée par les textes de lois. La portée d’un balle est de plusieurs centaines de mètres, tout en restant dangereuse. Les plombs sont plus légers et moins destructeurs.

Il n'y a pas de distance à respecter officiellement définie. En revanche, les chasseurs ont interdiction de tirer en direction des habitations, rues, routes et lieux d'aménagement public. Lorsqu'une association communale de chasse exitse, les terrains situés à une distance de 150m des habitations sont exclus de la zone de chasse. Enfin, des arrêtés municipaux peuvent apporter des précisions sur la réglementation de tir sur votre commune.

Les chasses à la battue doivent être signalées par des panneaux positionnés en évidence, sur tous les chemins pouvant longer ou couper la zone de chasse. Ainsi, tous les promeneurs seront informés de la battue en cours.

De plus en plus, les agriculteurs interdisent l’accès à leurs terrains pendant la période de chasse. Les champs et cultures fraichement coupées sont des refuges pour la faune sauvage. Si vous lâchez votre chien dans ces espaces, ne vous étonnez pas de le voir partir, truffe au sol, à la recherche d’un faisan ou perdreau.

Quels sont les risques pour mon chien pendant la période de chasse ?

Vous avez la chance d’habiter en périphérie d’une ville ou à la campagne, mais la promenade avec votre chien peut vite tourner au drame pendant les périodes de chasse.

Les urgences vétérinaires recensent de nombreux accidents et blessures pendant cette période critique de l’année où cohabitent promeneurs et chasseurs.

Les blessures par plombs

Les blessures par plombs représentent plus de 75% des accidents de chasse. Cette statistique est due à la large utilisation des cartouches à plombs par les chasseurs (petits gibiers). Les cartouches contiennent une gerbe de plombs dont le diamètre varie en fonction de la cible chassée.

Blessure par tir aveugle

Les accidents interviennent le plus souvent sur un tir à l’aveugle, à savoir que le chasseur tire sans voir distinctement sa cible ! Pas très rassurant, nous vous le concédons ! Les victimes de ces accidents de chasse sont le plus souvent les chats, mais les chiens de petite taille peuvent aussi être concernés. Il est primordial de vous renseigner sur les zones de chasse sur vos parcours de promenade.

Blessure par plombs perdus

Les accidents pas « plombs perdus » sont rarissimes. Par « plombs perdus » on entend un tir dont les plombs auraient poursuivi leur trajectoire jusqu’à frapper une victime. Après plusieurs dizaines de mètres parcourus la vitesse des plombs n’est pas suffisante pour causer de graves blessures. Il arrive pourtant de se promener dans les bois et se faire « arroser » par une gerbe de plombs tirée à quelques centaines de mètres, vers le ciel (chasse aux gibiers à plumes).

Blessures en zone urbaine

Les villes ne sont pas exemptes de blessures par arme à feu. Il devient malheureusement habituel que des chats soient victimes de tir à la carabine à plomb. Les services d’urgences vétérinaires recherchent systématiquement la présence de plombs lors de plaies perforantes punctiformes.

Prise en charge aux urgences vétérinaires

Les lésions dépendent vraiment de la zone touchée et de la distance de tir. Les soins sont souvent locaux. Lorsque les plombs sont accessibles, le chirurgien les retire.

Le pronostic de ces accidents de chasse est réservé mais de très nombreuses victimes récupèrent rapidement de leurs blessures, même si le plus souvent les plombs sont laissés à demeure.

Les Blessures par balle

Beaucoup plus graves, mais heureusement rares, les blessures par balles sont consultées en campagne. Les victimes sont le plus souvent les chiens de chasse eux-mêmes.

Le pronostic vital d’un animal blessé par balle est engagé. La prise en charge de l’animal relève de l’urgence absolue. Les accidents ayant souvent lieu sur les terrains de chasse, les victimes succombent souvent à leur blessure sur le trajet vers le vétérinaire de garde.

Dernièrement, aux urgences vétérinaires de Lyon, un chien de race beagle a été reçu suite à une blessure traversante, imputée à un tir de carabine, en pleine ville. La présence d’armes à feu n’est pas réservée aux campagnes.

Blessure par un collet ou piège

Les blessures par collet

Dans certaines régions de France, le piégeage est une méthode de chasse autorisée, bien qu’encadrée. Parmi les pièges les plus utilisés, les collets sont simples à réaliser et presque invisibles. Le chasseur dispose le mécanisme à l’entrée d’un terrier ou sur un lieu de passage de petits mammifères. Lorsque l’animal se prend dans le collet, un étranglement se produit autour du membre piégé, immobilisant la victime jusqu’au retour du chasseur. Si vous laissez divaguer votre chien en campagne, il ira forcément renifler ces zones sensibles. Méfiez-vous et informez-vous sur la réglementation en vigueur.

Les blessures constatées par les collets peuvent être très graves et délétères. Au delà d’un certains temps, les vétérinaires ne peuvent plus sauver la patte. Si la circulation a été interrompu pendant trop longtemps, la solution chirurgicale la plus fréquente est l’amputation du membre.

Les blessures par les pièges à mâchoires

L’utilisation de pièges à mâchoires (dit pièges à loup) est encore plus délabrante. Ces appareils sont composés de deux arcs métalliques, articulés entre eux par un ressort surpuissant. Lorsque le piège est installé, les deux mâchoires sont mises en tension, puis placées sur un lieu de passage. A la moindre stimulation, le piège se referme violemment sur le membre. Sous l’effet du choc, les os de la patte se cassent le plus souvent, la peau se déchire, aboutissant à une fracture ouverte et une immobilisation de la victime.

Ces plaies s’infectent facilement suite au léchage de l’animal. Là aussi, lorsque la victime est récupérée assez tôt, l’amputation est une solution fréquemment mise en place pour sauver l’animal.

Nos conseils pour éviter l’accident de chasse

La période de la chasse est propice à de nombreux accidents pour vos animaux domestiques : votre chien en promenade ou votre chat en divagation. Pour pouvoir continuer à profiter de la nature, et garantir un maximum de sécurité, retrouvez les conseils des vétérinaires de garde.

Renseignez-vous sur la réglementation en vigueur sur votre commune

La première des préventions est une bonne information. Lorsque la période de chasse approche, renseignez-vous sur :

  1. les dates d’ouverture et de fermeture,
  2. sur les jours « blancs » (interdits de chasse),
  3. sur les zones protégées.

Vous pourrez ainsi aménager votre agenda des promenades et vos parcours.

Equipez-vous, VOUS et VOTRE CHIEN

Plus que jamais durant la période de chasse, vous et votre chien devez être vus et entendus. Pour votre tenue, privilégiez les vêtements colorés, voire fluorescents. Le classique gilet jaune ou orange peu s’enfiler par dessus vos vêtements habituels et répond parfaitement à cette mission. A bannir : les vêtements kakis et camouflés.

Pour votre chien, optez pour la clochette accrochée à son collier ou harnais. N’hésitez pas à prendre une taille suffisante pour que le son soit fort. Les mouvements saccadés de la marche et de sa course suffiront à avertir les éventuels chasseurs de sa présence. Une période d’adaptation peut être nécessaire pour que votre chien s’habitue à ce tintement.

Pour les chats, la clochette et le collier sont un véritable dilemme car le collier ajoute un risque d’étranglement chez les animaux en divagation.

Il existe aujourd’hui de nombreux systèmes d’attache fluorescents, voire phosphorescents (lumineux dans la pénombre et la nuit) pour votre chien. Que vous soyez plutôt collier ou harnais, vous trouverez votre bonheur.

Enfin, en cas d’accident, prenez l’habitude de sortir avec une petite trousse de secours permettant d’agir sur le lieu de l’accident, sur les conseils des vétérinaires de garde. Bien sûr, contactez les urgences vétérinaires au plus vite !

Au printemps, promenez votre chien en laisse

Tous les risques et accidents se produisent lorsque les animaux divaguent. La mesure de protection la plus simple et la plus raisonnable est de garder votre chien sous contrôle pendant votre promenade. Pendant certaines périodes de l’année, vous n’aurez pas le choix, la loi vous impose de tenir votre chien en laisse. Le reste de l’année, nous vous conseillons de garder cette bonne habitude car les accidents de chasse ne sont pas les seuls risques auxquels vous exposez votre compagnon. N’hésitez pas à parcourir notre dossier spécial : Promener son chien, AVEC ou SANS laisse.

Les chats qui ont accès à ces zones sont très exposés. Il est impossible de la protéger efficacement de ces dangers. Vous devez le savoir lorsque vous prenez la décision de laisser votre animal sortir.

Merci pour votre évaluation !
Evaluez cet article à votre tour

Ne ratez pas les autres dossiers du 3115...!

  1. Promener son chien : AVEC ou SANS laisse ?
  2. LES TIQUES chez le CHIEN et le CHAT : les premiers gestes
  3. Fin de vie : faire euthanasier son chien ou son chat
  4. Les dangers du chocolat pour le chien - Urgences Vétérinaires
  5. 14 conseils vétérinaires pour emmener son chien aux sports d’hiver
  6. ASSURANCE ANIMALE : Faut-il assurer son animal de compagnie ?
  7. VETERINAIRE de GARDE : Comment trouver son numéro? Quand faut-il appeler?
  8. ASSURANCE ANIMALE : Quelle est la meilleure assurance santé en 2019?
  9. URGENCES VETERINAIRES : Le TOP 5 des races consultées en urgence