VETERINAIRE de GARDE - Ouvrir le Menu

Promener son chien : AVEC ou SANS laisse ?

Dr. Sylvain RANSON - September 09th 2019
(7 votes)

Introduction

Promener votre chien est un moment de détente et de partage quotidien avec votre compagnon. Que vous soyez en ville, à la campagne, à la montagne ou sur la plage, la même question revient systématiquement : avec ou sans laisse ? Face à ces grandes étendues de verdure ou de sable, vous cédez souvent à l’envie de liberté de votre chien et lâchez la laisse. Que disent les textes de lois ? Quels sont les risques pour vous et votre chien ? Retrouvez nos conseils, basés sur les nombreux retours des services d’urgences vétérinaires.

Plan du dossier 3115

  1. Promener son chien sans laisse : que dit la loi ?
  2. Promener son chien dans les lieux publics
  3. Promener son chien dans les bois et forêts
  4. Les textes sur les laisses enrouleurs
  5. Les contraventions en cas d'infractions
  6. Que risque votre chien si vous le promenez SANS laisse ?
  7. Les Accidents de la Voie Publique
  8. Les bagarres entre congénères
  9. Les intoxications par inattention
  10. Les accidents de chasse, plaie par balle
  11. Mon chien tire en laisse pendant la promenade
  12. Quels sont les risques à promener son chien avec un collier ?
  13. Le collier étrangleur est-il une bonne solution ?
  14. Comment apprendre à son chien à marcher en laisse ?
  15. La laisse oui, mais le harnais aussi !
  16. Nos conseils pour une promenade réussie

Promener son chien sans laisse : que dit la loi ?

Promener son chien dans les lieux publics

Les espaces publics sont tous les endroits de passage ou de rassemblement qui sont à l’usage de tous. Lorsque vous promenez votre chien, ou que vous voyagez avec, vous traversez donc de nombreux lieux qui répondent à cette définition :

  1. Les rues et les places,
  2. Les parcs et jardins,
  3. les gares et aéroports.

Le texte de loi qui régit la conduite à tenir avec son chien dans ces espaces est l’article R211-22 du Code Rural : « Les maires prennent toutes dispositions propres à empêcher la divagation des chiens et des chats. Ils peuvent ordonner que ces animaux soient tenus en laisse et que les chiens soient muselés. » La responsabilité de la divagation des chiens dans les espaces publics est donc renvoyée aux Maires, qui prennent des arrêtés municipaux pour préciser ces modalités sur leur commune.

Exemple sur la commune de Toulouse : « Les chiens circulant sur la voie publique et dans les lieux publics, même accompagnés, doivent obligatoirement être tenus en laisse et identifiés par tatouage ou puce électronique. » A l’image de l’arrêté pris sur Toulouse, les maires sont très nombreux à imposer que votre chien soit tenu en laisse dans la totalité de ces lieux. Les textes municipaux peuvent apporter d’autres contraintes, comme rendre obligatoire l’identification de votre animal.

Promener son chien dans les bois et forêts

Les textes précédents concernent principalement les zones urbaines et péri-urbaines. Lorsque vous habitez à la campagne ou montagne, vos promenades se déroulent le plus souvent dans les champs, bois et forêt de votre voisinage. Là aussi, la loi vous indique la conduite à tenir par l’arrêté national remontant au 16 mars 1955 : « Dans les bois et forêts, il est interdit de promener des chiens non tenus en laisse en dehors des allées forestières pendant la période du 15 avril au 30 juin ».

Les motivations de cette interdiction sont la protection des gestations, naissances et portées de la faune sauvage. Promener son chien au printemps est donc soumis à une contrainte stricte. En dehors de ces dates, et à défaut d’un arrêté municipal supplémentaire, vous pouvez laisser votre chien divaguer. Attention néanmoins à la grande période de chasse. Nombre d’accidents par balle ont lieu sur des chiens non tenus en laisse.

Les textes sur les laisses enrouleurs

Le principe de la laisse est de garder le contrôle de son chien et d’éviter les contacts avec les autres chiens ou le public que vous croisez en promenade. Suite à de nombreux incidents dans les zones urbaines, et l’accumulation de plaintes, des maires ont été contraints de prendre des arrêtés pour limiter la longueur des laisses et encadrer les systèmes rétractables à enrouleur. C’est ainsi qu’en août 2018, le maire de Nogent sur Marne (94) a pris un arrêté municipal limitant à 1,50m la taille des laisses et interdisant l’utilisation des laisses à enrouleur sur sa commune (arrêté du 21 août 2018).

Les contraventions en cas d'infractions

En cas de non respect des réglementations en vigueur, les sanctions appliquées relèvent de la violation des arrêtés municipaux. Les infractions sont sanctionnées d’une contravention, dont le montant est fixé par l’article 131-13 du Code Pénal. A l’heure actuelle, l’amende s’élève à 38 euros. Comme pour toutes les contraventions, des majorations s’appliquent en cas de non-paiement dès la première injonction.

Cette amende ne pourrait être que le début de vos tracas financier si votre chien est impliqué dans un accident alors qu’il n’était pas tenu en laisse.

Que risque votre chien si vous le promenez SANS laisse ?

Si vous promenez votre chien sans laisse, vous vous exposez à des incidents plus ou moins graves pour votre animal et votre responsabilité civile. L’article 1243 du Code Civil indique clairement la responsabilité en cas de problème : « Le propriétaire d'un animal, ou celui qui s'en sert, pendant qu'il est à son usage, est responsable du dommage que l'animal a causé, soit que l'animal fût sous sa garde, soit qu'il fût égaré ou échappé. » Si votre chien n’est pas tenu en laisse, il sera considéré comme un échappé. Si vous placez votre animal en garde, n’oubliez pas de préciser à votre dog-sitter cette notion de responsabilité fondamentale.

Au delà des risques pour votre responsabilité civile, votre animal peut être victime des nombreux accidents, consultés régulièrement aux services des urgences.

Les Accidents de la Voie Publique

Les centres-villes sont régulièrement le théâtre d’accidents de la voie publique impliquant des chiens. Avec une voiture, un bus, un vélo, ou même dernièrement avec une trottinette électrique, le choc peut être violent et avoir de lourdes conséquences.

Si vous promenez votre chien sans laisse, et que ce dernier est victime d’un accident de ce type, sachez que la responsabilité vous incombe (article 1234 du Code Civil). Même si le code de la route explique que le conducteur doit rester maître de son véhicule, la divagation de votre chien vous renvoie à votre responsabilité.

De la simple fracture au décès de l’animal, les lésions peuvent être dramatiques, et les frais aux urgences vétérinaires importants. Retrouvez tous les détails sur notre dossier Accidents de la Voie Publique (AVP) aux Urgences vétérinaires

Les bagarres entre congénères

En pleine ville, les îlots de verdure sont rares. Comme beaucoup de propriétaires, vous promenez votre chien dans les parcs et jardins de votre ville. C'est donc naturellement que des rixes peuvent se produire entre congénères.

Si aucun des deux chiens n’est tenu en laisse, les tords sont partagés, quelque soient les dégâts sur l'un et l’autre des animaux. Ce n’est pas le plus gros chien qui est en tord, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer.

Si seul l’un des deux chiens n’est pas tenu en laisse, c’est son propriétaire qui sera responsable civilement et financièrement des complications sur la victime.

Attention à tenir fermement la laisse de votre chien, et à ne pas vous laisser surprendre par un départ en trombe de votre animal. Leur flair permet aux chiens de détecter un congénère bien avant que l’oeil humain le voit.

Les intoxications par inattention

La promenade sans laisse permet à votre chien de divaguer et d’explorer son environnement librement. Malheureusement, à cette occasion, vous perdez le contrôle visuel et ne pouvez plus surveiller ce qu’il va renifler et avaler.

Poubelles éventrées, restes de nourritures avariés et substances stupéfiantes sont autant de dangers auxquels s’expose le chien sans laisse.

Dans les services d’urgences, les vétérinaires sont régulièrement confrontés à des troubles digestifs aigus au retour de promenade. Les différents examens réalisés mettent alors en évidence divers corps étrangers : capsule de bière, papier aluminium, carcasses et os en tout genre, cailloux, noyaux de pêches/abricots. Méfiez-vous les conséquences peuvent être graves.

Retrouvez tous les détails sur notre dossier Les intoxications aux Urgences vétérinaires

Les accidents de chasse, plaie par balle

Loin de nos rues et transports en communs, la campagne ne fait pas exception aux endroits à risques. En effet, de septembre à avril, les accidents de chasse sont fréquents, et pas seulement sur les chiens de chasse.

Si vous décidez de laisser divaguer votre chien dans les bois, forêts et plaines, vous lui laissez la possibilité de se retrouver en zone de chasse, exposée aux tirs à balles ou cartouches de plombs.

Nous ne comptons plus les plaies par balles, suite à un tir maladroit. Les chiens plombés, ou pire perforés suite au passage d’une balle perdue. Une gerbe de plombs peut laisser une chance de survie à la victime, une balle beaucoup moins.

Mon chien tire en laisse pendant la promenade

Vous avez décidé de promener votre chien en laisse, mais chaque ballade se transforme en calvaire tellement votre compagnon tire sur son lien. Quelles sont les solutions pour retrouver sérénité et sécurité pendant vos sorties quotidiennes ?

Quels sont les risques à promener son chien avec un collier ?

Si votre chien tire sur sa laisse et que vous avez choisi de lui mettre un collier, il est fréquent d’observer des complication sur les voies respiratoires supérieures. La trachée est un tube, formé d’anneaux de cartilage, et permettant à l’air de parvenir aux poumons. Cette structures est souple mais fragile.

Sous l’effet de la traction, les anneaux peuvent souffrir et s'affaisser avec le temps. Le tube devient alors plus flasque et son diamètre réduit. Dans les cas les plus sévère, un collapsus trachéal s’installe : les parois de la trachée se touchent lors de la respiration provoquant une obstruction de le lumière et bloquant le passage de l’air.

Pour les chiens les plus vigoureux, il est nécessaire d'appliquer une vive tension sur la laisse et donc sur le cou. Les vertèbres cervicales sont alors fortement sollicitées et peuvent développer une instabilité à terme. Les conséquences sont graves, allant de la cervicalgie à des troubles locomoteurs neurologiques.

Le collier étrangleur est-il une bonne solution ?

Le collier étrangleur est une solution imaginée pour réduire la traction du chien sur sa laisse, et permettre au maître de garder le contrôle. Ce stratagème est souvent réservé aux chiens les plus virulents.

Ces colliers peuvent cumuler plusieurs mécanismes pour bloquer les ardeurs du chien : l’étranglement par un système de noeud coulant, mais aussi des pointes métalliques tournées vers le cou pour provoquer une douleur.

Nous ne pouvons que bannir l’utilisation de tels outils de torture, là où une éducation peut suffire.

Comment apprendre à son chien à marcher en laisse ?

La conduite d’un chien en laisse est un apprentissage pour l’animal mais aussi pour le maître.

Pour vous faire aider, de nombreuses écoles existent, ainsi que des ouvrages écrits par des éducateurs canins. N’hésitez pas à opter pour le travail de groupe, au cours duquel votre chien se socialisera, lui facilitant la vie dans les espaces publics.

La laisse oui, mais le harnais aussi !

Pour garder le contrôle de votre chien pendant vos promenade, tout en lui évitant les ennuis liés au collier, nous vous conseillons vivement l’utilisation d’un harnais.

Ces systèmes s’inspirent des attelages de chiens de traineaux. Les zones comprimées sont les épaules. Le chien peut ainsi déployer sa puissance sans risque pour sa santé.

Contre-partie de la sécurité du harnais, votre chien ressent une liberté de mouvement et sollicite beaucoup plus facilement la laisse. Le second avantage du harnais est son point d’attache sur le dos qui vous permet de maîtriser le chien, en coupant son élan radicalement. Vos gestes seront, eux aussi, plus puissants, plus efficaces et moins traumatisants.

Les marques de harnais rivalisent de talent pour créer des modèles colorés ou adaptés à certaines conditions de travail. Retrouvez tous les détails de la saga Julius K9®, la success story du harnais pour chien.

Nos conseils pour une promenade réussie

Pour que votre promenade reste un moment de plaisir et de partage, voici nos conseils :

  1. Investissez dans un harnais, et une laisse solide
  2. N’optez pas pour une laisse enrouleur
  3. Renseignez-vous sur la réglementation en vigueur sur votre commune
  4. Formez-vous à la marche en laisse avec votre chien
  5. En zone de chasse, équipez votre chien d'une clochette
Merci pour votre évaluation !
Evaluez cet article à votre tour

Ne ratez pas les autres dossiers du 3115...!

  1. Leishmaniose du chien : Préparez-vous pour le sud !
  2. L'abcès du chat : causes, symptômes et traitement
  3. Les masques solaires pour chien, le témoignage de Sandrine !
  4. Le TOP 5 des races consultées en urgence en 2019!
  5. Aidons les animaux avec Youcare!
  6. 118400 et 118900, les numéros surtaxés
  7. 5 impératifs à savoir avant d'offrir un animal pour Noël
  8. Période de chasse : Comment protéger son chien et son chat ?
  9. LES TIQUES chez le CHIEN et le CHAT : les premiers gestes
  10. Fin de vie : faire euthanasier son chien ou son chat
  11. Les dangers du chocolat pour le chien - Urgences Vétérinaires
  12. 14 conseils vétérinaires pour emmener son chien aux sports d’hiver
  13. ASSURANCE ANIMALE : Faut-il assurer son animal de compagnie ?
  14. VETERINAIRE de GARDE : Comment trouver son numéro? Quand faut-il appeler?
  15. ASSURANCE ANIMALE : Quelle est la meilleure assurance santé en 2019?
  16. URGENCES VETERINAIRES : Le TOP 5 des races consultées en urgence