VETERINAIRE de GARDE - Ouvrir le Menu
VETERINAIRE de GARDE | 3115 Urgence VETERINAIRE

Est-ce une urgence?

URGENCES VETERINAIRES |  Les Urgences Vitales
Les Urgences Vitales

URGENCES VETERINAIRES | Est-ce une Urgence ?
Est-ce une Urgence ?

URGENCES VETERINAIRES | Les intoxications
Les intoxications

URGENCES VETERINAIRES | Risques saisonniers
Les Risques saisonniers

URGENCES VETERINAIRES | Tout Savoir sur...
Tout Savoir sur...

VETERINAIRE de GARDE | Partager sur Facebook

Intoxication au muguet

Nature du risque, dose toxique

La seule période de l'année pendant laquelle les urgences vétérinaires consultent des intoxications au muguet est l'époque de la floraison de la plante, entre avril et mai. Les espèces domestiques concernées sont les chiens, les chats, les oiseaux et les lapins. En très grande majorité, chats et lapins sont les victimes du muguet.

L'odeur, fortement florale, semblerait le facteur déclenchant de l'ingestion.

La dose toxique n'est pas clairement définie, mais on sait que feuilles, bourgeons et fleurs sont toxiques à différents niveaux.

Les symptômes à surveiller

Les symptômes apparaissent en général très rapidement, après 30 minutes, mais peuvant se présenter dans les 4 heures qui suivent la consommation.

Les premiers signes sont digestifs avec une salivation anormale, des vomissements parfois violents et une possible diarrhée. La douleur abdominale et les spasmes sont intenses et provoquent un abattement marqué et une prostration sur les victimes.

Dans un second temps, des troubles nerveux apparaissent avec des tremblements, spasmes musculaires, convulsions plus ou moins profondes. Dans les cas les plus graves, l'animal peut tomber dans un coma profond.

En dernier lieu, des troubles du rythme cardiaque apparaissent : baisse de la fréquence, arythmies...

Les premiers gestes

Lorsque vous constatez une ingestion de muguet, il faut immédiatement contacter le service d'urgences vétérinaires. La prise en charge rapide de votre animal est primordiale.

Il sera peut-être nécessaire de faire vomir la victime pour limiter l'absorption du poison. Ne faîtes jamais vomir votre animal vous-même, cet acte relève du vétérinaire.

Placez votre animal à la diète en attendant la consultation : supprimer la nourriture et la boisson.

Retour à la liste des intoxications