VETERINAIRE de GARDE - Ouvrir le Menu
VETERINAIRE de GARDE | 3115 Urgence VETERINAIRE

Mon animal est-il mort ?

VETERINAIRE de GARDE | >Les soins du vétérinaire de garde
Les soins du vétérinaire de garde

VETERINAIRE de GARDE | Trouver un vétérinaire de garde
Trouver un vétérinaire de garde

VETERINAIRE de GARDE | Veille sanitaire
Surveillance des risques

VETERINAIRE de GARDE | Chocol'Intox evaluez le risque
Intoxication chocolat

Guides Pratiques des Urgences Vétérinaires
Nos guides pratiques

VETERINAIRE de GARDE | Partager sur Facebook

Plan de l'article : Mon animal est-il mort ?

  1. Le clignement à la menace
  2. Le réflèxe cornéen
  3. Vérifier la respiration
  4. Ecouter le coeur
  5. Prendre le pouls
  6. Conclusion

Le clignement à la menace

Le clignement à la menace est le premier test à réaliser pour vérifier s'il persiste une activité visuelle. Ce test est basé sur la réaction de l'animal à la simulation d'une menace. La réaction physiologique est le clignement, fermeture instantanée des paupières. Pour réaliser ce test, faites semblant de mettre le doigt dans l'oeil de votre animal. Le test est positif si le clignement des paupières a lieu.

Le réflexe cornéen

Toujours au niveau de l'oeil de votre animal, vous pouvez tester le réflexe cornéen. Si le premier réflexe de clignement à la menace est positif, inutile de réaliser celui-ci.

En pratique, il suffit de toucher délicatement avec le doigt humide la cornée de l'oeil de votre animal. Le contact de votre doigt sur la cornée doit provoquer un clignement réflexe. Si les paupières se ferment, le test est positif.

Vérifier la respiration

L'une des fonctions vitales de votre animal est la respiration. Pour vérifier si votre animal respire, voici deux tests simples à réaliser:

  1. Vérifiez les mouvements des côtes et de la cage thoracique,
  2. Placez un lambeau de mouchoirs en papier en face des narines, les expirations feront bouger le papier.

En l'absence de mouvement thoracique et echec du "test du mouchoir", le test est négatif.

Ecouter le coeur

Pour écouter le coeur, placez votre oreille directement sur la cage thoracique de votre animal, en arrière du coude gauche, à mi-hauteur entre la colonne vertébrale et le sternum. Les bruits du coeur sont assimilables aux sons boum/ta, correspondant aux deux percussions cardiaques : le premier est sourd et long, le second est sec et court.

Prendre le pouls

Parallèlement à votre auscultation, vous pouvez prendre le pouls de votre animal, en comprimant l'artère fémorale. Pour cela, placez votre majeur à l'intérieur de la cuisse, dans le sillon en regard ddu fémur. Vous devriez resentir les pulsations. Plus vous appuyez fort, plus les pulsations vous sembleront frappées.

Si l'un des tests évoqués ci-dessus est positif, il reste un possible signe de vie de votre animal. L'absence de tous ces réflexes et fonctions vitales conclut malheureusement au décès de l'animal. Attention, quelque soit le resultat de vos explorations, nous vous rappelons que seul un vétérinaire peut officiellement vous garantir le décès d'un animal. N'hésitez pas à contacter les urgences vétérinaires pour tout renseignement complémentaire ou accompagnement.