VETERINAIRE de GARDE - Ouvrir le Menu
VETERINAIRE de GARDE | 3115 Urgence VETERINAIRE

La Parvovirose chez le chien et le chiot

URGENCES VETERINAIRES |  Les Urgences Vitales
Les Urgences Vitales

Les urgences vétérinaires chez le chien
Urgence Vétérinaire Chien

Les urgences vétérinaires chez le chat
Urgence Vétérinaire chat

Les urgences vétérinaires chez les NAC
Urgence Vétérinaire NAC

URGENCES VETERINAIRES | Les intoxications
Les intoxications en urgence

URGENCES VETERINAIRES | Est-ce une urgence vétérinaire?
Est-ce une urgence vétérinaire?

La Parvovirose chez le chien et le chiot

Sommaire

  1. Qu'est-ce que la Parvovirose ?
  2. Quels sont les symptômes de la Parvovirose ?
  3. Quel est le traitement de la Parvovirose ?

Qu’est-ce que la Parvovirose?

La parvovirose, une maladie grave et contagieuse

La parvovirose canine est une maladie virale grave et très contagieuse apparue brutalement en 1978 aux Etats-Unis. Elle se manifeste sous la forme d’une pandémie meurtrière qui se répand en moins de 6 mois dans le monde entier. De vastes campagnes de vaccination et l’immunité protectrice durable conférée par l’infection naturelle permettent aujourd’hui de limiter l’incidence de la maladie.

La parvovirose touche principalement les chiots de 6 semaines à 6 mois dans les élevages et les collectivités, ainsi que les adultes en rupture d’immunité. Les infections inapparentes sont fréquentes. Cependant, la forme aiguë est toujours communément rencontrée et son pronostic est réservé, notamment à cause de la forte déshydratation entraînée par la diarrhée chez le jeune animal.

Quel virus cause la parvovirose ?

La parvovirose canine est une maladie virale causée par un virus de la famille des Parvoviridae : le canine parvovirus 2 (CPV-2). Ce virus a une résistance très importante dans l’environnement : il peut résister plusieurs mois sur les vêtements, les chaussures, les sols... Résistant à la plupart des désinfectants usuels, il est néanmoins sensible à l’eau de javel.

Transmission et contagion de la parvovirose

L’animal s’infecte par ingestion de selles ou par contact avec du matériel contaminé. Après la phase d’infection oro-nasale, la réplication du CPV-2 dans le tissu lymphoïde oro-pharyngé conduit à une virémie (= présence du virus dans le sang) qui est suivie par la colonisation d’autres tissus lymphoïdes (rate, thymus, amygdales, nœuds lymphatiques rétro-mandibulaires et mésentériques, surtout chez le jeune) dans les 1 à 3 jours suivant l’infection. La phase de virémie est brève et rapide. La maladie s’exprimera moins d’une semaine après la contamination.

Ne pas confondre la parvovirose avec...

Le diagnostic différentiel est celui des diarrhées hémorragiques du chien :

  1. ingestion de corps étranger aboutissant à un syndrome occlusif ou sub-occlusif,
  2. autres maladies virales à l’origine d’entérites (Coronavirus, Rotavirus, Hépatite de Rubarth CAV-1, Morbillivirus de la maladie de Carré...),
  3. entérites bactériennes (Salmonella, Shigella, Campylobacter, Leptospires...)
  4. parasites digestifs gastro-intestinaux (coccidies...),
  5. gastro-entérite consécutive à une indiscrétion alimentaire (chien qui mange le contenu d’une poubelle par exemple)

Chez le chien plus âgé il faut également penser aux causes non digestives de diarrhées (hépatite, pancréatite, tumeur, ...) : la réalisation d’un bilan sanguin peut être indiquée.

La Parvovirose chez le chien et le chiot

Quels sont les symptômes de la Parvovirose?

Un symptôme majeur : la diarrhée

Le virus de la parvovirose canine est à l’origine d’une diarrhée hémorragique.

Des symptômes aigus

La durée d’incubation de la parvovirose est de 4 à 7 jours. Au terme de ce délai, les chiots infectés présentent :

  1. un abattement, prostration et fatigue
  2. baisse de l’appétit allant jusqu’à de l’anorexie,
  3. de la fièvre, forte hyperthermie
  4. une leucopénie (diminution du nombre de leucocytes dans le sang)
  5. vomissements importants et d’une douleur abdominale.

Généralement 6 à 24 heures plus tard, on observe l’apparition :

  1. d’une diarrhée avec des selles molles à liquides de couleur grise ou jaune striées de sang
  2. diarrhée hémorragiques avec une odeur très fortement nauséabonde (odeur de nécrose)

Sans la mise en place d’un traitement précoce, les vomissements et la diarrhée conduisent à une déshydratation marquée, rapide et une perte de poids, avec une mort possible dans les 2 à 3 jours suivant l’apparition des symptômes. Dans certains cas, il arrive de voir une guérison spontanée.

La parvovirose reste mortelle pour le chien

La parvovirose canine est une maladie grave dont le pronostic est toujours réservé en début d’évolution. Si l’animal survit au-delà de cinq jours, le pronostic devient plus favorable et il est possible d’être optimiste sur l’évolution de la maladie.

La Parvovirose chez le chien et le chiot

Quel le traitement de la Parvovirose?

Le traitement symptomatique de la diarrhée

En cas d’expression de la maladie, Le traitement de la gastro-entérite à CPV-2 est essentiellement symptomatique et palliatif. Il est indispensable d’hospitaliser l’animal et de réaliser un examen clinique trois fois par jour, de vérifier quotidiennement le poids de l’animal, sa kaliémie durant 24 à 48h, sa glycémie durant 4 à 12h. Il faut également faire une numération blanche au bout de 48h.

La mise en place systématique d’un traitement avec des antibiotiques à large spectre est indispensable dans les cas suivants :

  1. présence de sang dans les selles,
  2. de leucopénie ou de neutrophilie,
  3. forte hyperthermie (fièvre)
  4. état de choc

Le traitement antibiotique permet de prévenir ou contrôler les infections bactériennes concomitantes. Un traitement rapide est important afin de franchir le cap du cinquième jour.

Hospitalisation et perfusion

Il est nécessaire de mettre en place une perfusion intra-veineuse afin de restaurer les pertes en eau et en électrolytes dues aux vomissements et à la diarrhée : c’est la réhydratation.

Pendant l’hospitalisation du chien, en complément de la perfusion, le vétérinaire met en place: 

  1. des antivomitifs,
  2. des régulateurs de la motricité intestinale,
  3. des pansements digestifs
  4. des antalgiques pour calmer les douleurs digestives.

Il faut également veiller à ce que l’animal recommence à manger, s’il refuse, la pose d’une sonde naso-gastrique peut être indiquée.

Quelles précautions si votre chien a la parvovirose ?

Afin de limiter la propagation du virus à d’autre animaux, il est essentiel de :

  1. collecter et éliminer les déjections,
  2. d’isoler les chiots infectés
  3. de désinfecter les locaux à l’aide d’une solution d’eau de javel au 1/30ème appliquée pendant 10 min.

La parvovirose est-elle une urgence vétérinaire ?

La parvovirose canine est une affection grave avec un taux de mortalité élevé, notamment chez les chiots. Une prise en charge précoce est essentielle, il est indispensable de consulter un vétérinaire lors de diarrhées hémorragiques avec atteinte de l’état général de l’animal.

Pensez à la vaccination !

Le mieux reste le traitement préventif à l’aide de la vaccination. Une vaccination précoce à l’âge de 7 à 8 semaines est conseillée afin d’obtenir une protection en vue des activités de socialisation du chiot. Il faudra ensuite effectuer des rappels après la 12ème semaine puis après la 16ème semaine.

Il faut a minima une injection après la 16ème semaine en raison des risques d’interférence liés à la présence d’anticorps d’origine maternelle. Un rappel doit être effectué un an plus tard pour compléter cette primovaccination. Puis des rappels tous les 3 ans après l’injection à 1 an sont à prévoir.

Références bibliographiques

  1. Alex Gallagher, Canine Parvovirus, MSD Veterinary Manual, juin 2020
  2. Mazzaferro EM. Update on Canine Parvoviral Enteritis. Vet Clin North Am Small Anim Pract. 2020 Nov

Autres urgences vétérinaires chez le chien

TORSION DE L’ESTOMAC CHEZ LE CHIEN

TORSION DE L’ESTOMAC CHEZ LE CHIEN

Le syndrome de dilatation/torsion de l’estomac du chien de grande race est une urgence vitale absolue, dans laquelle chaque minute compte ! Le pronosotic et le taux de survie s’améliore avec une prise en charge rapide.

TORSION DE L’ESTOMAC CHEZ LE CHIEN
LA PARVOVIROSE CHEZ LE CHIEN

LA PARVOVIROSE CHEZ LE CHIEN

La parvovirose cause le décès de nombreux chiens. Maladie virale mortelle chez le chiot, la parvovirose provoque des symptômes digestifs sévères et aigus. Le vaccin existe depuis plusieurs décennies mais la maladie est loin d’avoir disparu.

LA PARVOVIROSE CHEZ LE CHIEN
LA MALADIE DE CARRÉ CHEZ LE CHIEN

LA MALADIE DE CARRÉ CHEZ LE CHIEN

La Maladie de Carré est une pathologie virale mortelle chez le chien. Un vaccin existe mais de nombreux cas sont consultés aux urgences chaque année. Très contagieuse, la Maladie de Carré est une maladie au pronostic réservé.

LA MALADIE DE CARRÉ CHEZ LE CHIEN
LA PIROPLASMOSE CHEZ LE CHIEN

LA PIROPLASMOSE CHEZ LE CHIEN

La piroplasmose est une maladie grave, très fréquente en France. Transmise par une tique, la piroplasmose provoque une destruction massive des globules rouges et une anémie sévère.

LA PIROPLASMOSE CHEZ LE CHIEN
L'OEDÈME AIGU DU POUMON

L'OEDÈME AIGU DU POUMON

L’œdème aigu du poumon est une accumulation de liquide dans les voies respiratoires profondes, qui provoque une toux. Les animaux cardiaques sont très sujets à l’œdème aigu du poumon, signe de décompensation de l’insuffisance cardiaque.

L'OEDÈME AIGU DU POUMON
EPILLET CHEZ LE CHIEN (OU SPIGAOU)

EPILLET CHEZ LE CHIEN (OU SPIGAOU)

Entre avril et octobre, chiens et chats peuvent attraper un épillet, encore appelé spigaou ou herbe folle. Dans l’oeil, l’oreille, la narine ou entre les doigts, les épillets se logent dans les moindres recoins et cavités de l’organisme.

EPILLET CHEZ LE CHIEN (OU SPIGAOU)
LA BRÛLURE DES COUSSINETS

LA BRÛLURE DES COUSSINETS

Avec plus de 55°C au plus chaud de la journée, le bitume de la route et du trottoir peut causer des brûlures graves sur les coussinets des chiens. En période de canicule, vous devez adapter vos habitudes de promenades.

LA BRÛLURE DES COUSSINETS